Zéro alcool pendant la grossesse : une campagne nationale

A l’occasion de la Journée mondiale de sensibilisation au Syndrome d’Alcoolisation Fœtale (SAF), Santé Publique France lace aujourd’hui une une campagne nationale Grossesse & Alcool. Elle vise à sensibiliser les futurs parents aux risques de la consommation d’alcool et à les informer sur les dispositifs d’aide spécifiques.

L’alcool est toxique pour le fœtus et peut entraîner un retard de croissance et porter atteinte au système nerveux central. Consommé par la mère, il est transmis  dans le sang du bébé par le placenta et s’élimine très lentement.  C’est pourquoi la règle « zéro alcool pendant la grossesse » doit être  appliquée systématiquement.

Conséquences de la consommation de l’alcool


L’alcool peut provoquer une fausse couche ou un accouchement prématuré. Il peut empêcher le bon développement des organes du fœtus (cerveau, coeur, bras, jambes, etc.), voire même entraîner un retard mental ou physique et des troubles du comportement de l’enfant.

La conséquence la plus grave d’une consommation d’alcool pendant la grossesse est le Syndrome d’Alcoolisation Fœtale (SAF). Cette complication, heureusement rare, entraîne un retard de croissance, des anomalies faciales, des malformations et des atteintes cérébrales.

Existe-t-il une quantité d’alcool sans risque pour le fœtus ?


On ne sait pas aujourd’hui quelle est la quantité minimale d’alcool qui est toxique pour l’enfant à naître. Il est donc recommandé de ne pas boire d’alcool pendant votre grossesse.

Certains alcools sont-ils moins dangereux que d’autres ?


Il n’y a pas d’alcool moins dangereux qu’un autre. Respectivement, un verre standard de bière, de whisky, de vin, de pastis contient la même quantité d’alcool pur (environ 10 grammes). Ils présentent donc tous le même danger pour le fœtus.

Peut-on boire de l’alcool quand on allaite ?


Si vous allaitez, il est recommandé de ne pas boire d’alcool car l’alcool passe dans le lait maternel. Si ce n’est pas possible, évitez de boire juste avant la tétée. Attendez entre 2 et 3 heures avant de redonner le sein si vous avez bu un verre d’alcool.

Les professionnels à votre écoute


Ne restez pas seule face à vos questions, n’hésitez pas à en parler au personnel de santé qui vous accompagne pendant votre grossesse : médecin, gynécologue, sage-femme, professionnel de la PMI.

Alcool Info Service


Alcool Info Service est une plateforme gratuite d’information, de conseil, de soutien et d’orientation qui s’appuie sur des règles d’anonymat, de confidentialité, de neutralité et de non jugement. Vous y trouvez des fiches pratiques régulièrement mises à jour ainsi que les adresses des structures spécialisées d’addictologie les plus proches de chez vous.

Vous pouvez poser toutes vos questions sur alcool-info-service.fr (chats, forums de discussion, témoignages, adresses utiles, questions-réponses) ou en téléphonant au 0 980 980 930 (7 jours / 7, de 8 h à 2 h, appel anonyme et non surtaxé).

Documents à télécharger


Zéro alcool pendant la grossesse : une campagne nationaleDépliant Zéro alcool pendant la grossesse – Vin
Zéro alcool pendant la grossesse : une campagne nationaleDépliant Zéro alcool pendant la grossesse – Bière

Pour en savoir plus


Site de Santé Publique