Valproate de sodium : parcours des enfants exposés in utero

Le Ministère des solidarités et de la santé a publié une instruction relative au diagnostic et à la prise en charge des enfants exposés in utero au valproate de sodium et à ses dérivés ainsi qu’aux autres antiépileptiques. Elle a pour objet d’améliorer le repérage et de mettre en place une filière de soins adaptée pour le diagnostic et la prise en charge.

L’instruction cible l’application du protocole national de diagnostic et de soins « Embryo-Fœtopathie au Valproate » de la Haute Autorité de Santé dont la rédaction a été confiée au Centre de référence Anomalies du Développement et Syndromes Malformatifs de l’Ouest. Elle s’adresse aux médecins généralistes, pédiatres, gynéco-obstétriciens, sages-femmes, neurologues, psychiatres et aux Centre de Ressources Autisme.

La prise de valproate de sodium ou d’un autre médicament indiqué dans le cadre du traitement de l’épilepsie durant la grossesse doit être recherchée systématiquement dès la première consultation. En cas de réponse positive, le signalement de l’événement est obligatoire.

Documents à télécharger


Valproate de sodium : parcours des enfants exposés in uteroInstruction N° DGS/PP2/2017/187 du 18 mai 2017
Valproate de sodium : parcours des enfants exposés in uteroPNDS – Embryo-Fœtopathie au Valproate
Valproate de sodium : parcours des enfants exposés in uteroPNDS – Embryo-Fœtopathie au Valproate – Argumentaire