SFN : Recommandations concernant les nouveau-nés dans le contexte de l’épidémie à COVID-19

Avec le concours du Groupe de Pathologies Infectieuses Pédiatriques (GPIP), la Société Française de Néonatalogie et la Société Française de Pédiatrie ont publié des propositions concernant les nouveau-nés dans le contexte de l’épidémie à COVID-19.

RECOMMANDATIONS POUR LES SOIGNANTS


La femme enceinte et son nouveau-né constituent une entité en maternité qui justifie la mise en place de précautions spécifiques de protection contre les maladies infectieuses quelles qu’elles soient. Concernant le COVID-19, à ce jour, il n’a pas été rapporté de décès de nouveau-né infecté par ce virus. Aussi il existe un consensus des professionnels de la Société Française de Néonatalogie, des infectiologues pédiatres (GPIP) et de la Société Française de Pédiatrie pour faire les propositions suivantes. Nous distinguerons 4 situations :

1. En maternité, prise en charge d’une mère asymptomatique ou pauci symptomatique (qui retournera à domicile) porteuse du COVID-19.

  • La séparation de la mère et de son enfant n’est pas souhaitable. L’analyse bénéfice risque d’une séparation conduit à recommander d’éviter la séparation mère enfant (surement délétère), et dont le bénéfice n’est pas évident selon les données disponibles à ce jour. Il semble toutefois nécessaire d’informer les parents de la possibilité de formes néonatales graves, très-très rarement observées dans l’expérience chinoise et de permettre la séparation si c’est le choix des parents. o L’enfant peut être mis dès la naissance en contact avec sa mère qui porte un masque dit chirurgical. Maintien du masque durant la surveillance post-accouchement et lors du transfert en suites de couches. Par contre ne JAMAIS mettre de masque au bébé et le dire aux parents, pour le retour à domicile.
  • Isolement de la mère et de son enfant dans une chambre seule.
  • Respect des volontés d’allaitement. L’allaitement maternel est recommandé pour les femmes qui désirent allaiter (AJOG 2020 Feb 24). En cas de séparation mère-enfant, un guide pour la gestion du lait maternel est en cours de rédaction
  • Respect des règles d’hygiène ; port du masque, hygiène des mains (si possible avec recours aux solutions hydro-alcooliques) et des surfaces.
  • Les visites en maternité sont limitées au père, avec port du masque chirurgical dès l’entrée de l’hôpital.
  • Durant le sommeil, mettre le berceau à plus de deux mètres pour éviter les particules si la mère ne met pas ou déplace involontairement son masque, ou placer l’enfant en incubateur fermé (attention alors à la température du nouveau-né). Ne jamais mettre de masque au bébé !

2. En néonatalogie, prise en charge d’un nouveau-né dont la mère porteuse du COVID-19 est hospitalisée du fait de sa propre pathologie en réanimation adulte médicale ou chirurgicale, soins intensifs ou tout autre service ne pouvant accueillir le nouveau-né.

  • L’enfant est hospitalisé dans une chambre seule en néonatalogie pour surveillance et préparation à son retour à domicile. o Les mesures d’isolement avec « Précautions complémentaires Gouttelettes et Contact » sont mises en place ainsi que le respect des règles d’hygiène habituelles : port du masque chirurgical, lavage des mains avant et après tout soin, hygiène des surfaces.
  • Visites limitées au père ou au représentant légal qui prendra en charge l’enfant à domicile. o Préparer le retour à domicile avec isolement de 14 jours. Favoriser l’accompagnement à domicile en sollicitant une sage-femme libérale. L’enfant sera examiné le 1er mois avec précautions contacts (masque, hygiène des mains par les professionnels de santé)

3. En Réanimation néonatale/pédiatrique, soins intensifs ou néonatalogie, prise en charge d’un nouveau-né malade (prématurité, pathologie congénitale ou tout autre pathologie) et dont la mère ou le père est /sont porteurs du COVID-19.

  • L’enfant est hospitalisé dans une chambre seule et les mesures habituelles d’isolement et d’hygiène sont mises en place (mesures de « Précautions complémentaires Gouttelettes et Contact »)
  • Visites limitées à la mère et au père avec respect strict des règles d’hygiène dès l’entrée dans l’hôpital.
  • L’allaitement est possible.

4. Cas des enfants porteur d’une pathologie congénitale ne nécessitant pas une hospitalisation dont l’état de santé pourrait être dégradé par une infection à COVID-19.

  • En l’absence de données, il ne parait pas raisonnable de séparer l‘enfant de sa mère et ce cas rejoint le situation n°1.

Dans tous les cas d’hospitalisation, penser à arrêter tout dispositif en pression positive. Préférer les incubateurs fermés aux incubateurs ouverts. Ne JAMAIS mettre de masque au bébé !

SFN : Recommandations concernant les nouveau-nés dans le contexte de l'épidémie à COVID-19Télécharger les recommandations avec la fiche information à remettre aux parents