Peau à peau chez les patientes Covid+

Auteur : Pr Pierre KUHN, CHRU Strasbourg

NOUVEAU-NÉ À TERME


En accord avec les recommandations de l’OMS, de la SFN et du CNGOF, le peau à peau n’est pas contrindiqué chez les nouveau-nés à terme de mères COVID 19 qui vont bien, tout comme l’allaitement qui est encouragé si la mère le souhaite. Ces deux stratégies ont des bénéfices médicaux multiples et l’évaluation de la balance bénéfice-risque soutient la poursuite de leurs pratiques.

La maman est informée de la nécessité de respecter les mesures barrières respiratoires (port de masque, utilisation de SHA) et les recommandations d’hygiène spécifiques préconisées pour l’allaitement.

NOUVEAU-NÉ PRÉMATURÉ


Le peau à peau de mère COVID 19 ne peut, pour l’instant, pas être recommandé pour les nouveau-nés grands prématurés tant que dure la période de confinement des mères.

Selon les critères du HCSP dans son avis du 16 mars 2020, le confinement peut être levé dans les conditions suivantes :

À partir du 8e jour après le début des symptômes (10e j si immunodéprimée),

  • ET au moins 48 heures à partir de la disparition de la fièvre, vérifiée par une température rectale, inférieure à 37,8°C (mesurée avec un thermomètre deux fois par jour, et en l’absence de toute prise d’antipyrétique depuis au moins 12 heures),
  • ET au moins 48 heures à partir de la disparition d’une éventuelle dyspnée (fréquence respiratoire inférieure à 22/mn au repos).

La disparition de la toux ne constitue pas un bon critère dans la mesure où peut persister une toux irritative au-delà la guérison.

Peau à peau chez les patientes Covid+Télécharger en version PDF