Imprégnation des femmes enceintes par les polluants

Santé Publique France a publié en décembre 2016 les résultats du tome I de l’étude intitulée « Imprégnation des femmes enceintes par les polluants de l’environnement en France en 2011 » qui concerne les polluants organiques. Il fournit, pour la première fois en France, des résultats fiables à l’échelon national.

Programme national de biosurveillance


Le Programme national de biosurveillance est mis en œuvre par Santé Publique France, conformément à la loi dite «Grenelle 2 ». Il comprend deux volets : volet périnatal et le volet transversal.

Le volet périnatal s’appuie sur un sous-échantillon de 4 145 femmes enceintes ayant accouché en 2011 en France continentale (hors Corse) et faisant partie dans le volet biologique de la cohorte Elfe. Les résultats de l’étude seront publiés en trois tomes :

  • Tome 1 : résultats relatifs aux polluants organiques
  • Tome 2 : résultats relatifs aux métaux et métalloïdes
  • Tome 3 : conclusions générales de l’étude et perspectives

Substances étudiées dans le tome I


Le tome I du rapport présente les niveaux d’imprégnation par les polluants organiques de l’environnement : le bisphénol A, les phtalates, les pesticides (herbicides, propoxur et son métabolite, chlorophénols, pesticides organophosphorés et pyréthrinoïdes) et certains polluants organiques persistants (dioxines, furanes, polychlorobiphényles (PCB), retardateurs de flamme et composés perfluorés).

Imprégnation des femmes enceintes par les polluantsTélécharger le rapport
Imprégnation des femmes enceintes par les polluantsTélécharger la synthèse