Dépistage néonatal : organisation en période d’épidémie COVID-19

Vigilance dans la prise en charge des nouveau-nés


L’épidémie actuelle a des conséquences importantes sur le dépistage néonatal. L’acheminement des cartons-buvards vers les Centres Régionaux de Dépistage Néonatal (CRDN) est difficile en raison de la réduction majeure des services de La Poste. Des circuits parallèles d’acheminement sont mis en place afin de maintenir des délais d’obtention des résultats des tests biologiques adaptés à la prise en charge médicale des bouveaux nés le nécessitant (avant J10).

Cependant, des retards dans la réception des buvards existent et il est indispensable d’avoir une vigilance clinique accrue et d’être alerté par les signes cliniques pouvant évoquer une des maladies dépistées. Les signes cliniques évocateurs des maladies dépistées sont décrits dans le documents ci-dessous (non exhaustifs), leur présence doit vous alerter. En cas de doute clinique, contacter le CRDN afin de vérifier que le dépistage néonatal a bien été réalisé.

Dépistage néonatal : organisation en période d’épidémie COVID-19CRDN GE – Informations à destination des professionnels de la périnatalité COVID-19

Liste des points de collecte de tests de Gutherie


Dépistage néonatal : organisation en période d’épidémie COVID-19Télécharger la liste des points de collecte des cartons-buvards en Alsace

Acheminement des buvards de nouveau-nés de mères COVID-19 +


Au regard des éléments présentés par le Dr Frange de l’équipe opérationnelle d’hygiène du Laboratoire de Microbiologie sur Necker et des données actuelles de la littérature (absence de transmission materno-fœtale1,2 et survie du virus inférieure à 24h sur carton3, il ne semble pas exister de risque de contamination par le sang présent sur les buvards d’enfants de mère COVID+).
Le circuit habituel de transmission et d’analyse du buvard est donc préconisé.

Par ailleurs, le sang des patients COVID+ est considéré comme non contaminant, donc a fortiori le sang déposé sur buvard. Les fluides très contaminants sont les liquides broncho-alvéolaires et les selles.

  • Infants born to mothers with a new coronavirus (COVID-19). Chen Y et al., Frontiers in Pediatrics 2020, vol 8, art 104. https://doi.org/10.3389/fped.2020.00104
  • Clinical characteristics and intrauterine vertical transmission potential of COVID-19 infection in nine pregnant women: a retrospective review of medical records. Chen H et al., Lancet 2020, 395: 809–15. https://doi.org/10.1016/S0140-6736(20)30360-3
  • Aerosol and Surface Stability of SARS-CoV-2 as Compared with SARS-CoV-1. van DOREMALEN N et al, NEJM 2020. https://doi.org/10.1056/NEJMc2004973

Risque de faux-positifs pour le dosage de la phénylalaninémie


Observé au CRDN de Bretagne : l’aniosgel, qui contient des sels d’ammonium, positive fortement la technique en fluorescence à base de ninhydrine. Un punch de buvard vierge mais manipulé après lavage des mains à l’aniosgel donne des résultats autour de 2 pour un seuil à 2.5.

Pour limiter ce risque : ne pas manipuler la partie buvard à mains nues, notamment après désinfection à l’aniosgel ; ouverture des sachets côté papier et non côté buvard.

Dépistage néonatal : organisation en période d’épidémie COVID-19 Télécharger en version PDF

En savoir plus


Dépistage néonatal : organisation en période d’épidémie COVID-19Vigilance dans la prise en charge des nouveau-nés, en situation de crise COVID-19 (CRDN, 30/03)