Académie nationale de médecine se prononce sur la vaccination des femmes enceintes contre la Covid-19

Dans le contexte actuel d’approvisionnement progressif des doses de vaccin, consciente des difficultés actuelles de prioriser les sujets à vacciner, l’Académie nationale de médecine recommande :

  • de considérer la grossesse comme un facteur de risque de forme grave en cas d’infection par le SARS-CoV-2 et de protéger chaque femme enceinte de toute source potentielle de contamination ;
  • de vacciner toute femme enceinte professionnellement ou familialement exposée, ou porteuse d’une comorbidité (âge >35 ans, IMC >25, HTA, diabète) ;
  • de ne pas retarder ou interrompre une grossesse en raison de la vaccination ;
  • de préserver l’allaitement par les femmes ayant été infectées par le SARS-CoV_2 ou vaccinées au cours de leur grossesse, les anticorps transmis par le lait maternel ayant un effet protecteur pour le nouveau-né.

Académie nationale de médecine se prononce sur la vaccination des femmes enceintes contre la Covid-19 Télécharger le communiqué

Pour en savoir plus, cliquez ici.