Santé sexuelle et reproductive : avis du HCSP

En réponse à la saisine du 5 février 2015 de la Direction Générale de la Santé, le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) a diffusé le 26 avril un avis sur la santé sexuelle et reproductive.

Dans son rapport, le HSCP définit notamment la santé sexuelle, le contexte international et européen ainsi que le cadre réglementaire au niveau national. Il aborde la problématique des troubles sexuels et de leur prise en compte au cours de la consultation médicale et présente un état des lieux des organismes intervenant dans le champs de la santé sexuelle et reproductive (CDAG, Ciddist, CPEF, EICCF, Cegidd, Corevih, réseaux de santé en périnatalité).

En se basant sur l’analyse des besoins identifiés, le HCSP émet des propositions qui s’articulent autour des axes suivants :

Axe 1. Une coordination nationale et territoriale pour un meilleur accès à la santé sexuelle
Axe 2. Information, éducation, formation
Axe 3. Santé de la reproduction
Axe 4. Prévention et dépistage des IST
Axe 5. Prise en compte de populations aux caractéristiques particulières
Axe 6. Recherche

Cet avis n’inclut pas la maternité compte tenu de ses dispositifs spécifiques. Selon le HCSP, elle devrait également faire l’objet d’une révision de la stratégie la concernant.

Santé sexuelle et reproductive : avis du HCSPTélécharger le Rapport Santé sexuelle et reproductive
Santé sexuelle et reproductive : avis du HCSPTélécharger l’avis du HCSP sur la santé sexuelle et reproductive (synthèse du rapport)