Actualités

Tests ADN libre circulant et le dépistage de la trisomie 21

0

A la demande de la Direction générale de la santé, la Haute Autorité de Santé (HAS) a élaboré des recommandations portant sur la place des tests ADN libre circulant dans le sang maternel dans le dépistage de la trisomie 21 fœtale (tests ADNlcT21). Il s’agit d’une évaluation pluridimensionnelle portant sur les performances du test et des différentes procédures de dépistage, les aspects médico-économiques, les enjeux éthiques, les préférences sociétales et les problématiques organisationnelles.

La HAS recommande qu’un test ADNlcT21 soit proposé à toutes les femmes enceintes dont le niveau de risque de trisomie 21 fœtale est compris entre 1/1000 et 1/51 après un dépistage combiné du 1er trimestre et qu’un caryotype fœtal soit proposé d’emblée à toutes les femmes enceintes dont le niveau de risque de trisomie 21 fœtale estimé est ≥ 1/50. Un test ADNlcT21 pourra cependant être réalisé avant un éventuel caryotype fœtal selon la préférence de la femme enceinte.

La HAS souligne que le test ADNlcT21 ne remplace pas la procédure de dépistage proposée actuellement mais s’intègre dans cette dernière pour en améliorer l’efficacité.

Documents à télécharger


Place des tests ADNlcT21 dans le dépistage de la T21 (2017)
Les performances des tests ADNlcT21 pour le dépistage de la T21. Volet 1 (2015)

Taux de réhospitalisation dans un délai de 1 à 7 jours en MCO

0

Élaboré par la Direction Générale de l’Offre de Soins (DGOS) en partenariat avec l’Agence Technique de l’Information sur l’Hospitalisation (ATIH), le taux de réhospitalisation dans un délai de 1 à 7 jours est un indicateur de vigilance et d’alerte en médecine-chirurgie-obstétrique (MCO).

Comment est-il calculé ?


Il est calculé à partir des données issues du Programme de Médicalisation des Systèmes d’Information (PMSI) et indique le ratio entre nombre de patients réhospitalisés dans un délai de 1 à 7 jours et les hospitalisations achevées au cours d’une année donnée (hors transferts et cas particuliers de venues itératives, etc.).

Les résultats sont mis à la disposition des établissements de santé sur la plateforme de l’ATIH ScanSanté.

Objectif


L’indicateur a pour vocation de faciliter l’identification d’actions d’amélioration de la qualité et de la sécurité des prises en charge du patient par les équipes hospitalières. Il ne peut être utilisé seul et doit être croisé avec les autres indicateurs d’activité de chaque établissement.

Application


Afin d’assurer une appropriation progressive, deux années de transition sont prévues avant qu’un retour d’expérience soit organisé. Un outil d’information a été élaboré pour accompagner les établissements de santé dans son application. Il décrit notamment les modalités de restitution et d’interprétation des résultats ainsi que l’utilisation de l’indicateur.

Télécharger l’outil d’accompagnement Taux de réhospitalisation dans un délai de 1 à 7 jours

Journée du réseau Naître en Alsace 2017 : appel à communications

0

Le réseau périnatal Naître en Alsace lance un appel à communications pour sa journée annuelle qui se tiendra le 10 novembre 2017 à Strasbourg. Il s’agit d’un temps de parole dédié au partage d’expériences innovantes et de résultats d’études réalisées par les acteurs du réseau.

Soumettre un résumé


Pour soumettre votre abstract, remplissez le formulaire en ligne en cliquant ici.  Il vous sera demandé de préciser vos coordonnées, les informations concernant votre communication (titre, présentateur) ainsi que l’objet, la méthodologie et les résultats de votre étude ou projet.

Les acteurs concernés sont les professionnels du secteur hospitalier, libéral et de la PMI, internes et étudiants.

Objet des communications


Vous pouvez présenter les résultats de votre thèse ou mémoire, d’une étude ou d’une enquête menée au sein de votre structure. Les communications peuvent également porter sur des organisations innovantes relevant du champ de la périnatalité, d’expérimentations mises en place ou d’outils élaborés ou implémentés.

Modalités pratiques


  • Date limite de soumission : 15 septembre 2017
  • Nombre de communications sélectionnées : 3
  • Temps de parole : 15 min + 5 minutes d’échanges

Critères de sélection


Les communications orales seront sélectionnées par la commission scientifique du réseau selon les critères suivants :

  • la pertinence et l’originalité du thème
  • la qualité scientifique du projet
  • les répercussions potentielles pour la pratique

 

 

Calendrier des vaccinations 2017

0

Le Calendrier des vaccinations et recommandations vaccinales 2017 a été publié par la Direction générale de la Santé (DGS) en avril dernier. Il fixe les vaccinations applicables aux personnes résidant en France en fonction de leur âge, émet les recommandations vaccinales générales et des recommandations vaccinales particulières propres à des conditions spéciales ou à des expositions professionnelles.

Point-clefs des nouvelles recommandations 2017


  • L’âge de de la première vaccination contre le méningocoque C est abaissé à titre transitoire à l’âge de 5 mois avec une 2ème injection à l’âge de 12 mois.
  • La vaccination contre le papillomavirus humain est proposée aux hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH) jusqu’à 26 ans. Chez les jeunes filles et les jeunes femmes non vaccinées antérieurement, le HCSP recommande d’initier la vaccination par GARDASIL 9®.
  • Les recommandations vaccinales contre les infections à pneumocoque pour les personnes de 5 ans et plus sont simplifiées.
  • Les recommandations de vaccination en cas de contact avec un cas de varicelle sont précisées.
  • Le BCG est recommandé au cours du 2e mois, à l’exception des nouveau-nés de Guyane et de Mayotte, pour lesquels la vaccination est recommandée avant la sortie de la maternité. La pratique d’une IDR à la tuberculine prévaccinale n’est requise que pour les enfants âgés de 6 ans ou plus (ainsi que dans des situations particulières).
  • Les adaptations vaccinales en situation de pénurie des vaccins contenant la valence coquelucheuse, hépatite A, hépatite B, BCG sont précisées.

Documents à télécharger


Calendrier des vaccinations 2017

 

Addictologie : parution du guide sur la réduction des risques

0

La Fédération Addiction a publié le nouveau guide sur la Réduction des risques dans le cadre du dispositif médico-social ambulatoire. Il s’agit d’un travail collaboratif mené durant quatre ans qui analyse les pratiques existantes et émet des recommandations partagées.

Réduction des risques en addictologie


La réduction des risques en addictologie est une démarche de santé publique qui s’adresse aux consommateurs actifs de substances psychoactives licites et illicites ainsi qu’à leur entourage. Son objectif est d’encourager autant que possible l’usager à adopter des comportements moins nocifs pour sa santé et de l’accompagner dans cette démarche.

Fédération Addiction


La Fédération Addiction est un réseau de professionnels accompagnant les usagers dans une approche médico-psycho-sociale et transdisciplinaire des addictions. Elle fédère des dispositifs et des professionnels du soin, de l’éducation, de la prévention, de l’accompagnement et de la réduction des risques. Pour en savoir plus : www.federationaddiction.fr

Guide 2017


Le guide « Réduire les risques : étique, posture et pratique » a été réalisé par la Fédération Addiction grâce à une démarche participative impliquant près de 90 CAARUD, 130 CSAPA et environ une centaine d’intervenants extérieurs. Il est structuré en trois chapitres :

  • Clinique de la réduction des risques
  • Questionnements d’acteurs et complémentarités des dispositifs
  • Contextes, pratique(s) et enjeux : pôles d’intervention

Dans la dernière partie du document sont présentées les recommandations issues du travail commun sous la forme de fiches thématiques :

  • Réduire les risques en milieu festif
  • Réduire les risques liés aux produits licites
  • Réduction des risques et place des usagers
  • Réduction des risques spécifiques aux publics vulnérables
  • Réduction des risques sanitaires
  • Réduire les risques sociaux
  • La réduction des risques et son environnement
  • Réduction des risques et contexte légal
  • Réduire les risques en milieu rural.

Documents à télécharger


Guide sur la Réduction des risques de la Fédération Addiction

Conseil d’Administration : résultats de l’élection 2017

0

L’élection du Conseil d’Administration du réseau Naître en Alsace a eu lieu le 4 avril dernier lors de l’Assemblée Générale qui s’est tenue à Colmar. Il comprend les représentants de différentes catégories professionnelles en exercice hospitalier, libéral ou au sein de la PMI.

Pour découvrir la nouvelle composition du Conseil d’Administration, cliquez ici. 

Extension du délit d’entrave à l’IVG

0

La loi n° 2017-347 relative à l’extension du délit d’entrave à l’IVG a été promulguée le 20 mars dernier.

Elle prévoit une peine de 2 ans de prison et de 30 000 € d’amende pour toute tentative, y compris en ligne, de diffuser des informations «de nature à induire intentionnellement en erreur, dans un but dissuasif, sur les caractéristiques ou les conséquences médicales » de l’IVG.

Pour consulter le texte de la loi, cliquez ici.

Rapport d’activité 2016

0

Découvrez le rapport d’activité 2016 du réseau Naître en Alsace qui retrace les principales actions mises en oeuvre et les progrès de l’année écoulée. Vous y trouverez notamment des informations concernant notre organisation et fonctionnement, l’activité des commissions et des groupes de travail, les événements organisés et les outils mis en place.

Télécharger le rapport

Les événements à venir

Événements régionaux & Naître en Alsace

Événements nationaux & internationaux