Actualités

Accès aux soins prénatals et santé maternelle des femmes immigrées

0

Santé publique France vient de publier un numéro thématique du Bulletin épidémiologique hebdomadaire dédié à la santé et à l’accès aux soins des migrants. Il comprend notamment un article sur l’accès aux soins prénatals et la santé maternelle des femmes immigrées.

Résumé


(c) Sauvegrain  P, Stewart  Z, Gonthier  C, Saurel-Cubizolles  MJ, Saucedo M, Deneux-Tharaux C, et al. Accès aux soins prénatals et santé maternelle des femmes immigrées. Bull Epidémiol Hebd. 2017;(19-20):389-95

Introduction

En France en 2015, 22% des naissances vivantes concernaient des femmes nées à l’étranger. En adéquation avec la littérature européenne, de récentes recherches font état d’un risque accru de mort maternelle ou de morbidité maternelle sévère (MMS) pour ces femmes. Notre objectif est d’analyser, en lien avec le statut migratoire, les inégalités sociales d’accès aux soins prénatals et de santé maternelle à partir de données françaises.

Matériel et méthodes

Les données sont issues de quatre études françaises : l’Enquête nationale confidentielle sur les morts maternelles (ENCMM) 2007-2012, l’étude Epimoms de la morbidité maternelle sévère menée dans six régions en 2012-2013, la cohorte prospective PreCARE des femmes ayant accouché en 2010-2011 au sein de quatre maternités du GHU Paris-Nord et une étude qualitative menée en 2016 auprès de femmes enceintes hypertendues.

Résultats

Les femmes immigrées présentent un risque accru de décès maternel, en particulier celles nées en Afrique subsaharienne (RR: 3,4 [IC95%: 2,3-5,1]). Ces dernières présentent également un risque significativement plus important de MMS (OR ajusté : 1,8 [1,4-2,4]) portant majoritairement sur les complications hypertensives et les sepsis. Ces travaux mettent de plus en évidence un taux de suivi prénatal inadéquat très élevé ainsi que certains soins différenciés pour les femmes nées en Afrique subsaharienne.

Conclusion

Les données françaises, qui montrent l’existence d’inégalités sociales de santé maternelle entre femmes immigrées et femmes nées en France, sont convergentes avec les données de la littérature internationale. L’hypothèse explicative de soins prénatals quantitativement et qualitativement moindres est de plus étayée par ces résultats. Ceux-ci soulignent la nécessité de poursuivre les recherches concernant les barrières à l’accès au système de soins et aux soins de qualité des femmes immigrées enceintes, et en particulier les implications que peuvent avoir les représentations et les discriminations dans la genèse des inégalités de santé maternelle et périnatale.

Consulter l’intégralité de l’article
BEH n°19-20 – 5 septembre 2017

Campagne de mobilisation des donneurs de sang

0

L’Établissement français du sang (EFS) lance une campagne afin de mobiliser les donneurs après la période estivale durant laquelle les réserves en sang ont diminué.

Alors que la rentrée signe la reprise d’une activité hospitalière soutenue (notamment avec les opérations programmées) qui entraîne une hausse de la consommation en produits sanguins, le mois de septembre est l’occasion d’impulser une reprise massive de la collecte.

N’hésitez pas à sensibiliser vos patients et votre entourage.

Télécharger le communiqué de presse de l’EFS
Pour en savoir plus : https://dondesang.efs.sante.fr

Moi(s) sans tabac : infos pour les pro

0

La campagne nationale Moi(s) sans tabac  est reconduite en 2017. Des formations sont proposées aux professionnels de santé et aux autres acteurs souhaitant mettre en place des actions d’aide à l’arrêt du tabac, de communication ou de sensibilisation au courant des mois d’octobre et de novembre.

Calendrier des formations


  • Session de formation Sevrage tabagique : 11 et 12 septembre 2017 à Strasbourg | 9 et 10 octobre 2017 à Sélestat
  • Session de formation Acteurs de terrain : 13 et 14 septembre à Strasbourg | 25 et 26 septembre à Sélestat

Télécharger le programme des formations
Télécharger le bulletin d’inscription

Outils disponibles


A partir du 4 septembre, vous pouvez télécharger et commander les outils Moi(s) sans tabac via www.tabac-info-service.fr rubrique Moi(s) sans tabac /partenaires. Le délai moyen de livraison est de 15 jours ouvrés. Après le 15 octobre, Santé publique France ne pourra pas garantir la livraison des outils pour le début de l’opération.

  • A la commande : kit d’aide à l’arrêt, flyers, affiches, brochures, badges, T-shirts, cirés
  • Au téléchargement : tous les documents disponibles à la commande, bâches, oriflammes, outils digitaux : vidéos, bannières, signatures de mail, logo et charte graphique
  • Sur demande : fichiers natifs des outils pour impression/fabrication ou apposition du logo de votre structure (email : moisanstabac@santepubliquefrance.fr)

Réunion de présentation de la campagne


Mardi 19 septembre de 14h à 15h30
CIRDD | 8 rue Gustave Adolphe HIRN, Strasbourg

Une réunion sera également organisée le 22 septembre à Colmar par l’ambassadrice CIRDD et l’IREPS.

Rapport HCE sur l’accès aux soins des femmes en situation de précarité

0

Le Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCE) a rendu public son rapport  « Santé et accès aux soins : une urgence pour les femmes en situation de précarité ». Il contient un état des lieux de la santé et des déterminants sociaux de santé des femmes en situation de vulnérabilité ainsi que des recommandations à l’attention des pouvoirs publics.

Précarité et périnatalité


En matière de santé sexuelle et d’accès aux soins des femmes enceintes en situation de précarité, le rapport émet les constats suivants :

  • Les femmes en situation de précarité sont moins suivies en gynécologie et utilisent moins souvent un moyen de contraception que la moyenne.
  • Leurs grossesses sont peu suivies et présentent plus souvent des risques.
  • Elles ont moins souvent recours aux dépistages du cancer du sein et du col de l’utérus que l’ensemble des femmes.

Il signale également qu’en cas de grossesse, les possibilités d’aménagement des conditions de travail sont limitées dans les faits et que les discriminations liées à la grossesse peuvent constituer un facteur aggravant de précarité.

Recommandations


Le HCE émet 21 recommandations qui s’articulent autour de 3 axes :

AXE 1 : Mieux évaluer les risques et la pénibilité des postes majoritairement occupés par des femmes en situation de précarité
AXE 2 : Adapter l’offre de soins et la prise en charge pour mieux répondre aux besoins des femmes en situation de précarité
AXE 3 : Intégrer les spécificités des femmes précaires dans les politiques publiques existantes de réduction des inégalités sociales de santé

Elles sont basées sur une double approche qui associe l’intégration du genre dans les politiques publiques de lutte contre les inégalités sociales de santé et le développement des dispositifs spécifiques pour répondre aux problématiques des femmes en situation de précarité.

Documents à télécharger


Rapport Santé et accès aux soins : une urgence pour les femmes en situation de précarité

 

Faciliter l’accès aux soins des personnes en situation de handicap : appel à candidatures

0

L’ARS Grand Est lance un appel à candidatures pour des actions innovantes en matière d’amélioration d’accès aux soins des personnes en situation de handicap dans les établissements de santé et les établissements sociaux et médico-sociaux.

Actions éligibles


Les actions éligibles peuvent être au stade du démarrage ou de l’expérimentation et des projets ayant besoin d’être consolidés qui s’inscrivent dans l’un des axes de la Charte Romain Jacob. Leur nature varie en fonction du type d’établissement.

Etablissements sociaux et médico-sociaux :

  • toute action permettant de préparer les personnes en situation de handicap aux actes de soins et à l’environnement sanitaire (notamment par l’achat de matériel)
  • formation du personnel (notamment à la prévention et au repérage de la douleur)
  • toute action innovante pour améliorer l’accès aux soins des personnes handicapées

Etablissement de santé : formation permettant de sensibiliser le personnel de santé aux handicaps et d’améliorer la prise en charge des personnes handicapées.

Financement


Le financement sera accordé au titre du Fond d’Intervention Régional (FIR). Le plafond des crédits par projet est de 10 000 €.

Modalités des candidatures


Le dossier de demande (cf. Annexe 1 du cahier des charges) doit être adressé avant le 08/09/2017 à ars-grandest-dms-aap-aac@ars.sante.fr
Pour en savoir plus, cliquez ici.

Documents à télécharger


Cahier des charges

Publication du 1er chapitre l’étude Esteban sur la corpulence

0

Santé publique France publie le 1er chapitre de l’Etude de santé sur l’environnement, la biosurveillance, l’activité physique et la nutrition (Esteban) 2014-2016. Il concerne le volet sur la nutrition et en particulier, la corpulence. La comparaison des résultats des enquêtes Esteban et ENNS réalisées à 10 ans d’intervalle montrent une stabilisation du surpoids et de l’obésité chez l’enfant et l’adulte.

Résultats 2015


Chez les adultes (de 18 à 74 ans) :

  • 54 % des hommes et 44 % des femmes sont en surpoids ou obèses (IMC ≥ 25). Cette prévalence augmente avec l’âge
  • 17 % des hommes et des femmes (sans distinction) sont en état d’obésité (IMC ≥ 30)
  • la prévalence du surpoids (obésité incluse) est plus importante chez les personnes les moins diplômées
  • la prévalence du surpoids et de l’obésité des adultes reste stable pour l’ensemble de la population adulte

Chez les enfants (de 6 à 17 ans) :

  • 17 % des enfants sont en surpoids, dont 4 % d’obèses. Le pourcentage diminue avec l’augmentation du niveau de diplôme de la personne de référence du ménage
  • 13 % des enfants sont en état de maigreur (19 % chez les filles de 11-14 ans)
  • Entre 2006 et 2015, la prévalence du surpoids (obésité incluse) des enfants reste stable tandis que la prévalence de la maigreur augmente (+5 % en 10 ans) touchant principalement les filles de 11-14 ans

Documents à télécharger


Esteban 2014-2016 – Volet 1 : rapport
Esteban 2014-2016 – Volet 1 : article

PRS 2 : état des lieux de la région Grand Est

0

Dans le cadre de l’élaboration du projet régional de santé (PRS) 2018-2027, l’ARS Grand Est a réalisé, avec le concours des observatoires régionaux de la santé d’Alsace et de Lorraine, un état des lieux régional sur la santé de la population et l’offre de santé.

Il s’agit d’un diagnostic basé sur une évaluation des besoins qui tient compte de la situation démographique et épidémiologique, des déterminants de santé et des risques sanitaires, des inégalités sociales et territoriales, de la démographie des professionnels de santé et des projets régionaux de santé antérieurs.

7 volets thématiques


L’état des lieux est composé de 7 volets thématiques :

Volet 1 : Le contexte détaillant la situation démographique et socio-économique
Volet 2 : L’état de santé de la population : mortalité ; déterminants de santé
Volet 3 : La santé liée à l’environnement et les risques sanitaires, les comportements individuels, la santé sexuelle et la santé mentale
Volet 4 : L’approche par population : santé maternelle et infantile ; enfants, adolescents et jeunes adultes ; personnes handicapées ; personnes âgées ; prise en charge des personnes détenues
Volet 5 : L’état de l’offre en santé : sanitaire ; médico-sociale ; permanence de soins ambulatoires et dispositifs de coordination ; prévention ; télémédecine
Volet 6 : La coopération transfrontalière
Volet 7 : Les ressources humaines en santé : professions médicales et paramédicales, formation

Télécharger la synthèse

Formation par simulation in situ : calendrier 2018

0

Les formations par simulation organisées par le réseau Naître en Alsace s’adressent à tous les professionnels intervenant en salle de naissance. Leur objectif est d’optimiser la prise en charge de la mère et de l’enfant dans un contexte d’urgence.

Elles se déroulent in situ, dans un environnement de travail propre à chaque équipe et comprennent un volet théorique ainsi qu’une mise en situation avec une urgence obstétricale et une urgence pédiatrique. Le contenu est élaboré sur mesure en tenant compte des spécificités et des besoins de chaque établissement. La formation est éligible au titre du DPC.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Télécharger la fiche de formation

Calendrier 2018


  • 1er février 2018 (complet)
  • 5 avril 2018 (complet)
  • 7 juin 2018
  • 4 octobre 2018
  • 29 novembre 2018

Contact


Mme G.Creutzmeyer
03 69 55 35 74

Les événements à venir

Événements régionaux & Naître en Alsace

Événements nationaux & internationaux