Actualités

Formation Egalité et la lutte contre les discriminations

0

Migrations Santé Alsace organise, en partenariat avec A part entière et l’Observatoire Régional de l’Intégration et de la Ville (ORIV), la formation « regards croisés sur l’égalité et la lutte contre les discriminations ».

Cette formation gratuite et ouverte à tous les acteurs et actrices de l’action sociale, de l’éducation, de la santé et de la politique de la ville.

Sessions de formation


Deux sessions de formation de 4 journées sont organisées :

  • à Strasbourg : les 9, 10, 23 et 24 novembre;
  • à Mulhouse : les 27, 28 novembre et 11 et 12 décembre.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Équipes mobiles : du choc des cultures à la co-construction…

0

Lieu : Clinique Sainte-Barbe – 29, rue du Faubourg National à Strasbourg
Date : 30 novembre 2017 de 14h à 17h

Fort de l’expérience des équipes mobiles de chacun de ses quatre secteurs d’activité (santé, enfance, personnes âgées, solidarité), la Fondation Vincent de Paul organise, à Strasbourg, le 30 novembre prochain une rencontre thématique intitulée : « Equipes mobiles : du choc des cultures à la co-construction… ».

Télécharger le programme
Télécharger le bulletin d’inscription

Diagnostic partagé sur l’état de la prostitution dans le Bas-Rhin

0

En vue de la prochaine mise en place de la commission départementale, la Préfecture du Bas-Rhin réalise une enquête sur l’état de la prostitution dans le Bas-Rhin afin de permettre l’élaboration d’un plan d’action.

Vous pouvez y contribuer en répondant à un questionnaire accessible en ligne, en cliquant ici.

 

 

Résultats 2017 de l’enquête sur les morts maternelles

0

L’équipe Inserm EPOPé vient de publier le 5e rapport de l’Enquête nationale confidentielle sur les morts maternelles (ENCMM) 2010-2012.

Morts maternelles : données 2010-2012


  • 256 femmes sont décédées en France d’une cause liée à la grossesse, à l’accouchement ou à leurs suites entre 2010 et 2012, soit 85 par an
  • le ratio de mortalité maternelle ( 10,3 /100 000 naissances vivantes) reste stable par rapport à la période précédente 2007- 2009
  • 56 % des décès maternels sont considérés comme « évitables » ou « peut-être évitables » et dans 60 % des cas les soins dispensés n’ont pas été optimaux
  • la mortalité maternelle directe a diminué d’1/3 depuis 10 ans, ce qui est en grande partie dû à la baisse de la mortalité par hémorragie obstétricale (divisée par 2 en 10 ans) qui demeure néanmoins la 1re  cause de mortalité maternelle en France (11 % des décès)
  • 1 mort maternelle sur 7 survient dans les DOM
  • la mortalité des femmes migrantes reste 2.5 fois supérieure à celle des femmes nées en France avec une mortalité surreprésentée chez les femmes nées en Afrique subsaharienne

Au-delà des chiffres


Le rapport fournit 22 recommandations d’amélioration des soins et de leur organisation :

Messages généraux
1. La déclaration et la revue des morts maternelles sont des critères reconnus de bonnes pratiques cliniques.
2. Les examens post mortem devraient être systématiquement mis en œuvre en cas de mort maternelle.
3. L’évaluation des risques avant la conception et en début de grossesse doit permettre une prévention primaire et secondaire individualisée.
4. L’examen médical de la femme enceinte doit savoir sortir de la sphère obstétricale.
5. En cas de complication aiguë maternelle.
6. Les examens radiologiques avec injection de produits de contraste ne sont pas contre-indiqués chez la femme enceinte, quel que soit le terme.
7. Chaque maternité devrait définir un « Plan blanc urgence vitale maternelle ».
8. La barrière linguistique peut constituer un obstacle à l’optimalité des soins.

Les hémorragies obstétricales
9. Le diagnostic d’hémorragie en post-partum ne se résume pas à un volume de pertes sanguines.
10. Lors de la prise en charge initiale d’une hémorragie, une valeur d’hémoglobine dans la norme ne doit pas faire sous-estimer l’importance des pertes sanguines et engendrer un retard ou une insuffisance transfusionnels.
11. Dans les suites d’une césarienne, un hémopéritoine doit être évoqué devant des signes d’hypovolémie.

Les complications thrombo-emboliques veineuses
12. Le risque thrombo-embolique doit être estimé chez toute femme enceinte afin de poser une éventuelle indication de thromboprophylaxie, et d’en préciser les modalités.
13. Le traitement d’une thrombose veineuse profonde ou d’une embolie pulmonaire repose sur les HBPM à dose adaptée au poids réel.

Les complications hypertensives
14. Toute femme enceinte, a fortiori ayant des facteurs de risque vasculaire, doit avoir été informée des signes fonctionnels de prééclampsie et les connaître.
15. Le remplissage vasculaire d’une patiente prééclamptique sévère doit être prudent et réalisé sous contrôle d’une surveillance hémodynamique stricte, a fortiori en cas d’oligurie ou de signes respiratoires, afin d‘éviter le risque d’œdème aigu pulmonaire.

Les infections
16. En cas de sepsis avec présence de signes pouvant évoquer une toxi-infection (fièvre associée à des douleurs abdominales, diarrhée, infection des tissus mous) ou devant tout sepsis grave en péri-partum ou péri-abortum (troubles hémodynamiques, coagulopathie, cytolyse, insuffisance rénale), une infection à Streptocoque A beta hémolytique doit être évoquée.
17. En cas de sepsis sur cellulite ou fasciite nécrosante, le traitement de la porte d’entrée par chirurgie de débridement large doit être associé au traitement médical et effectué sans délai.
Sa rapidité de mise en œuvre est un facteur pronostique de survie.

L’arrêt cardiorespiratoire maternel
18. En cas d’arrêt cardiorespiratoire maternel intra-hospitalier, il est important d’autoriser une réanimation cardiorespiratoire prolongée pouvant aller jusqu’à la mise en place d’une circulation extra-corporelle, car les chances de récupération sont réelles chez ces femmes jeunes souvent sans comorbidités.
19. Il est nécessaire d’augmenter les compétences en réanimation de l’arrêt cardiorespiratoire maternel.

Les pathologies préexistantes
20. Pour les médecins en charge des pathologies chroniques à risque chez des femmes jeunes, il est nécessaire d’aborder très tôt et très fréquemment la question de la grossesse et de ses conséquences.
21. Lors du suivi prénatal d’une patiente présentant une pathologie chronique préexistante à la grossesse et traitée, l’adhésion au traitement (même s’il a été instauré avant la grossesse ou en dehors de la maternité) doit être évaluée à l’interrogatoire et par des dosages plasmatiques quand ils sont réalisables.

La maladie trophoblastique gestationnelle
22. Le diagnostic de maladie trophoblastique gestationnelle doit être évoqué chez toute patiente présentant des métrorragies persistant plus de 6 semaines après un accouchement, et entraîner un dosage d’hCG plasmatique.

Documents à télécharger


5e rapport de l’Enquête Nationale Confidentielle sur les Morts Maternelles (ENCMM)

11 vaccins obligatoires pour les enfants de 0 à 2 ans

0

Le Gouvernement prévoit une extension à onze vaccins de l’obligation vaccinale à partir du 1er janvier 2018. Cette initiative est saluée par le Conseil National de l’Ordre des Médecins.

11 vaccins obligatoires en 2018


Aux 3 vaccins actuellement obligatoires pour la petite enfance (diphtérie, tétanos, poliomyélite) s’ajouteront :

  • l’haemophilius influenzae B
  • la coqueluche
  • l’hépatite B
  • la rougeole
  • les oreillons
  • la rubéole
  • le méningocoque C
  • le pneumocoque

Cela représente 10 injections pour les enfants, étalées sur 2 ans.

Vaccins_0_2_ans

Contraception chez les femmes : données 2016

0

Santé publique France a publié les premières données du Baromètre Santé 2016 sur les pratiques contraceptives des femmes et leurs évolutions depuis 2010. Il s’agit d’une enquête conduite du 8 janvier au 1er août 2016 auprès d’un échantillon de 15 216 personnes âgées de 15 à 75 ans. Les analyses portent sur 4 315 femmes âgées de 15 à 49 ans concernées par la contraception.

Quelques chiffres


  • 8,0 % des femmes déclarent ne pas utiliser de moyen pour éviter une grossesse (chiffre stable depuis 2013)
  • 71,8 % des femmes recourent à une méthode médicalisée pour assurer leur contraception
  • 36,5 % des femmes utilisent la pilule qui reste la méthode la plus fréquente de contraception malgré un déclin (-3,1 points entre 2013 et 2016)
  • l’utilisation du DIU augmente : +  6,9 points depuis 2010, c’est aussi le cas du préservatif (+  4,7 points) et de l’implant (+ 1,9 points)
  • l’usage du préservatif a doublé chez les femmes de 20 à 24 ans entre 2010 et 2016 (de 9,0% à 18,6%)

Documents à télécharger


BAROMÈTRE SANTÉ 2016 CONTRACEPTION

Semaine Mondiale de l’Allaitement Maternel 2017

0

Cette année, la Semaine Mondiale de l’Allaitement Maternel (SMAM) aura lieu du 15 au 22 octobre. Découvrez le programme d’actions proposé par les maternités alsaciennes afin de promouvoir et soutenir l’allaitement maternel.

Bas-Rhin


CHI de la Lauter (Wissembourg)

A la maternité :

  • du 16 au 18 octobre : Exposition « au fil du lait »
  • le 17 octobre, de 10h à 16h30 : Echanges avec des professionnels de l’allaitement
  • le 17 et le 18 octobre de 9h à 10h30 : Atelier de portage
  • le 17 octobre de 10h à 16h30 : Bourse layettes et vêtements de grossesse »

A la Maison des associations :

  • du 19 au 20 octobre : Exposition « au fil du lait »
  • le 19 octobre de 9h à 11h : Echanges avec des professionnels de l’allaitement
  • le 20 octobre à partir de 20h : Soirée publique « Rencontres et échanges autour de l’allaitement maternel »

Télécharger le programme détaillé

Clinique Le Neuenberg (Ingwiller)

  •  le 19 octobre 2017 à partir de 14h : Echanges et atelier avec des professionnels de l’allaitement

Télécharger le programme

Clinique Sainte-Anne (Strasbourg)

  • le 18 octobre 2017 de 15h à 17h : Echanges avec des professionnels de l’allaitement

Télécharger l’affiche

Clinique Saint-Luc (Schirmeck)

  • le 19 octobre 2017 de 15h à 17h : Echanges avec des professionnels de l’allaitement

Télécharger l’affiche

Haut-Rhin


Hôpital Albert Schweitzer (Colmar)

  • du 16 au 22 octobre : Exposition des photos, projection du film, ateliers massage et portage
  • le 17 octobre de 9h à 11h : « Matinée petit déj » avec les partenaires du travail en réseau
  • le 19 octobre de 10h à 12 : Salon allaitement exceptionnel
  • le 19 octobre de 20h à 21h30 : Soirée tisane pour les mamans de la maternité

Télécharger l’affiche

GHR Mulhouse et Sud d’Alsace – maternité du Hasenrain (Mulhouse)

  • du 15 au 22 octobre : Exposition des dessins et photographies
  • le 16 octobre de 9h à 12h et de 14h à 16h30 : Atelier pratiques avec les professionnels de l’allaitement
  • le 17 octobre de 9h à 12h et de 14h à 16h30 : Atelier pratiques avec les professionnels de l’allaitement

Télécharger l’affiche

Clinique du Diaconat-Fonderie (Mulhouse)

  • du 16 au 22 octobre : Exposition
  • le 16 octobre de 17h30 à 18h30 : Présentation de l’Association Aires Mômes, lieu d’accompagnement parents-enfants
  • le 18 octobre de 14h00 à 15h30 : Table ronde avec les professionnels de l’allaitement
  • le 21 octobre : Conseils pratiques en allaitement maternel (à l’Association Aire Mômes Lutterbach)

Télécharger le programme détaillé

Les événements à venir

Événements régionaux & Naître en Alsace

Événements nationaux & internationaux